Attention site en construction

bbbbbbb.png
aaaaa.png

L'UNIVERSITÉ POPULAIRE

Créée en 2019, Ojoloco organise la seconde édition de son université populaire pendant la durée du festival. En entrée libre et composée de plusieurs moments, ces rencontres ont pour objectif la transmission des savoirs du cinéma - qu’ils soient pratiques, théoriques ou techniques - à destination de toutes et tous. En espérant vous voir nombreux à ces rencontres qui permettront un contact privilégié avec les invités du festival.

LE PROGRAMME

LUNDI 4 AVRIL - 14H À 16H
1130 avenue Centrale, SAINT-MARTIN-D'HÈRES - Campus Stendhal - bâtiment A - salle A100

À l'occasion du bicentenaire de l'indépendance du Brésil, et de la venue de la réalisatrice Lô Politi - venue présenter Alvorada en compétition documentaire - l'occasion sera donnée de revenir sur les rapports tantôt étroits tantôt distendus entre le cinéma et l'histoire brésilienne contemporaine. Cette rencontre sera l'occasion d'aborder la politique du cinéma au Brésil, et le contexte dans lequel  travaillent les professionnels du cinéma sur place. 

AU BRÉSIL, QUAND LE CINÉMA RACONTE L’HISTOIRE CONTEMPORAINE

41154560691_859a098a32_o.jpg

Avec Lô Politi (réalisatrice)

bbbbbbb.png

MARDI 5 Avril - de 14h à 16h - 
1130 avenue Centrale, SAINT-MARTIN-D'HÈRES - Campus Stendhal - bâtiment A - salle A100

FAIRE UN PREMIER FILM: COMMENT CA MARCHE ?

Depuis 2017, le festival Ojoloco propose sur le campus universitaire de Grenoble de découvrir le premier film de jeunes cinéastes prometteurs. Mais comment ça marche au juste un premier film ? Comment se lance-t-on dans une telle aventure ? Et avec qui ? Si la démarche semble solitaire au premier abord, elle devient inévitablement collective. De l'écriture à la sortie, en passant par la production, le tournage, le montage, la post-production, il s'agira ici de voir comment se déroulent toutes ces étapes. Pour en témoigner, Sol Berruezo Pichon-Rivière - dont le 1er film intitulé Mama, Mama, Mama  est en avant-première à Ojoloco - nous apportera son éclairage, en compagnie de sa productrice, Laura Mara Tablón, gérante de la société de production,  Rita Cine.

ARG - Mama mama mama.jpg

Avec Sol Berruezo Pichon-Rivière (réalisatrice) et Laura Mara Tablón (productrice)

SAMEDI 9 AVRIL - 13H30 À 15H30
4 RUE HECTOR BERLIOZ 38000 GRENOBLE

Carajita, Una película sobre parejas en 2022. Cocote, Sergio & Sergéi, Ultimos dias en La Habana, Cachada, par le passé.Ces dernières années, le festival Ojoloco a régulièrement accueilli plusieurs films produits ou co-produits par des cinéastes et professionnels d'Amérique centrale: République Dominicaine, Cuba, Salvador, Guatemala, Costa Rica, Puerto Rico... Cette régularité témoigne d'un essor de plus en plus salué à l'échelle internationale. Pour autant, ces cinématographies peuvent-elles incarner un modèle culturel fort face aux deux industries mastodontes, celles d'Amérique du Nord et du Cône Sud?  Cet échange sera l'occasion de découvrir l'actualité et l'histoire du cinéma centraméricain.

LE CINÉMA D'AMÉRIQUE CENTRALE: EMERGENCE D’UN VIVIER DE TALENTS

1. Carajita.jpg

Avec Andrea Cabeza Vargas (professeure des universités)