BRUNCH-CANAP ▸ UNIVERSITÉ POPULAIRE

Nouveauté de la dernière édition d'Ojoloco, l'université populaire du festival, en entrée libre, et composée de masterclass, ciné-brunch et workshops, qui ont pour objectif la transmission de savoirs théoriques ou pratiques à destination du plus grand nombre. Ces rencontres permettent également un contact privilégié et convivial avec les invité-e-s du festival.

Une dizaine d'ateliers devaient être organisés pendant cette 8ème édition. Malgré le contexte actuel, nous souhaitions conserver deux de ces rencontres pour perpétuer l'esprit du festival ▸ un débat d'idées libre et ouvert sur le cinéma, la péninsule ibérique et l'Amérique latine.

Crédit photo ▸ Camilo Aragón Guajardo

DANS TON CANAP'

SAMEDI 4 AVRIL > 14h

(en live sur facebook)

Puis replay sur cette page

ENTRÉE LIBRE

AMÉRIQUE LATINE : RETOUR EN FORCE CONSERVATEUR, CRISES DES PROGRESSISMES & NOUVELLES MOBILISATIONS POPULAIRES

▸ Par Franck Gaudichaud, professeur en histoire et civilisation de l’Amérique latine contemporaine à l’université Toulouse Jean Jaurès et président de l’association France Amérique Latine.

Depuis 1998 et l’élection d’Hugo Chávez, plusieurs pays d’Amérique latine ont connu ce qui a été souvent qualifié de « tournant à gauche ». Plus de vingt ans après l’ouverture de ce cycle, la région est pourtant entrée dans une zone de fortes turbulences et on assiste à une nouvelle montée en force des droites sociales, politiques et religieuses. L’immense crise au Venezuela et l’ascension de Jair Bolsonaro au Brésil sont deux exemples de cette dangereuse conjoncture. Autre fait majeur : un renouveau spectaculaire des mobilisations collectives et des révoltes populaires.

 

SAMEDI  11 AVRIL

DANS TON CANAP'

FERNANDO BIRRI, POÈTE, PÉDAGOGUE & MAGICIEN DU CINÉMA

Incarnant à merveille l’âme créative (et politique) de tout un continent, Fernando Birri est non seulement un grand cinéaste mais également un homme de lettres, poète, marionnettiste, peintre, pédagogue et un théoricien du cinéma central et trop peu valorisé aujourd’hui.

Après un prix d’honneur qu’il a reçu à Innsbruck en 2010 et un espace à la Berlinale pour valoriser certaines de ses oeuvres perdues ou oubliées le festival Ojoloco a souhaité mettre en avant son travail (en proposant une rétrospective de 11 films), trop peu connu aujourd’hui, qui a inspiré des générations de cinéastes latino-américains.

ENTRÉE LIBRE

 

▸ Par Domenico Lucchini, co-réalisateur du film Storia probabile di un Angelo : Fernando Birri  et Directeur du Conservatoire international des sciences audiovisuelles (CISA)

Image issue du film Storia probabile di un angelo: Fernando Birri 2017) de Paolo Taggi & Domenico Lucchini.

L'association Fa Sol Latino qui organise le festival Ojoloco est une association labellisée par l'Université Grenoble - Alpes.

Archives du site internet :