Crédit photo ▸ Camilo Aragón Guajardo

AMÉRIQUE LATINE : FIN DE PARTIE ?

RETOUR EN FORCE CONSERVATEUR, CRISES DES PROGRESSISMES & NOUVELLES MOBILISATIONS POPULAIRES

​Depuis 1998 et l’élection d’Hugo Chávez, plusieurs pays de l’Amérique latine ont connu ce qui a été souvent qualifié de « tournant à gauche ». Plus de vingt ans après l’ouverture de ce cycle, la région est pourtant entrée dans une zone de fortes turbulences et on assiste à une nouvelle montée en force des droites sociales, politiques et religieuses. L’immense crise au Venezuela et l’ascension de Jair Bolsonaro au Brésil sont deux exemples de cette dangereuse conjoncture. Autre fait majeur : un renouveau spectaculaire des mobilisations collectives et des révoltes populaires.

Conférence-rencontre avec Franck Gaudichaud, professeur en histoire et civilisation de l’Amérique latine contemporaine à l’université Toulouse Jean Jaurès et président de l’association France Amérique Latine.

POUR ALLER PLUS LOIN

Retrouvez quelques articles sur

SAMEDI 4 AVRIL > 14h

(en live sur facebook)

Puis replay sur cette page

DANS TON CANAP'

Nous espérons très vite pouvoir vous retrouver dans les bars & salles du campus qui accueillent habituellement l'Université Populaire ♥︎

ENTRÉE LIBRE

LE REPLAY - CONFÉRENCE (début à 5"30)

 

A cette occasion, Franck Gaudichaud reviendra sur certaines des conclusions du récent essai qu'il vient de publier avec Massimo Modonesi et Jeff. Webber : Fin de partie? Amérique latine : les gouvernements progressistes dans l'impasse (1998-2019), Paris, Syllespse, 2020

ASSOCIATION FRANCE AMÉRIQUE LATINE

Depuis 1970, France Amérique Latine s’attache à faire connaître l’histoire, les cultures originaires et métisses, les mobilisations et les revendications des peuples d’Amérique latine et de la Caraïbe dans toute leur diversité. L'association leur manifeste sa solidarité en diffusant des informations sur leurs expériences collectives, en apprenant de leurs combats et en soutenant leurs luttes contre l’impunité, pour le respect des droits humains, pour la démocratie politique, pour le progrès social et le bien-vivre ainsi que pour la protection de l’environnement et de la mère-terre.

FAL-MAG-142-143-fin-2019-UNE.jpg

L'association Fa Sol Latino qui organise le festival Ojoloco est une association labellisée par l'Université Grenoble - Alpes.

Archives du site internet :